Sauver la planète

Animations de revalorisation en utilisant des supports culturels et artistiques avec la participation des enfants et des adultes du du grand centre ville de Marseille. Organisation de la première journée du recyclage du ré-emploi.

Riche ou pauvre, petit ou grand, chacun doit avoir conscience et pouvoir jouer un rôle citoyen dans le sauvetage de la planète. Le Pied Nu affronte cette question avec ses publics et ses partenaires du Grand Centre-Ville de Marseille.

Deux questions sont abordées par le Pied Nu :

  • Que puis-je faire pour sauver la planète ?
  • Peut-on donner une deuxième vie aux objets quotidiens ?

Que puis-je faire pour sauver la planète ?

Accompagnés par l’équipe du Pied Nu, les enfants du Grand Centre-Ville de Marseille, leurs parents, leurs enseignants, les membres des associations qui y travaillent au quotidien doivent tenter de répondre à la question : Qu’est-ce que chacun peut faire pour sauver la planète, individuellement, collectivement, dans la vie courante ?

Avec la découverte de ce que sont l’écologie, les aliments bio, le tri sélectif, de l’impact de la circulation en vélo, du recours aux fibres naturelles, des normes et de l’éthique de la production, …, il s’agit d’aider chacun à devenir « acteur » et à ne plus se limiter au rôle de « consommateur ». Ces sujets sont austères sauf s’ils sont abordés de manière participative et ludique.

Un travail intense d’exploration des thématiques sera fait avec les différentes institutions et se traduire en activités d’animation qui doivent produire des temps forts : spectacles préparés et joués par et avec les publics concernés, expositions des œuvres des participants en particulier les enfants des classes des écoles impliqués (chant, danse, peintures, arts plastiques, photos, bandes dessinées, ….). Les participants ont l’opportunité de s’exprimer au travers de disciplines et sur des supports soit qu’ils maîtrisent ou au contraire qu’ils ont envie de découvrir : arts visuels, manipulation des matériaux, écriture (récit, agenda, micro-nouvelle …) chants, slam … sur la thématique de travail.

Dans les prochaines éditions, il est prévu d’associer des animateurs et des artistes.

Calendrier : Ces activités ont démarré en novembre 2019 et sont suspendues provisoirement.

Lieux des activités : la Cité de la Musique, Coco Velten, Manifesta, CIQ St Charles, l’ACAM

Partenaires : Les écoles, les centres sociaux, les associations du Grand Centre-Ville

« Donner une 2ème vie aux objets quotidiens »

Parmi les partenaires du Pied Nu, qui, mieux que les Compagnons d’Emmaüs savent répondre à cette question ! Les plus pauvres parmi les pauvres donnent une leçon à tout un chacun avec l’exemple de la remise en état et du don de deuxième vie aux objets. Vocation économique en priorité, elle a pour avantage de contribuer au sauvetage de la planète. En cela, les Compagnons d’Emmaüs, acteurs au cœur de la ville, ont beaucoup à nous apprendre et nous montrent le chemin.

Pour valoriser cette approche, le pied Nu a pris le parti de mettre en avant le travail des Compagnons pour leur participation active au sauvetage de la planète, par la collecte, le recyclage et le réemploi des déchets. Cette valorisation passe par des actions de sensibilisation en utilisant des supports culturels et artistiques avec la participation des enfants du Centre-Ville à l’organisation dans les boutiques solidaires des expositions d’objets ramenés à la vie, des animations simultanées dans les quartiers, des mises en scène autour des déchets ou recyclages (vaisselle, mobilier, vêtements, …).

Dans un travail d’interaction entre les boutiques solidaires (Danaïdes et Colbert) et les habitants des quartiers des 1er et 2ème arrondissements de Marseille, il s’agit d’amener les habitants, les écoliers, les membres des associations sociales, sportives, etc., à mettre au premier plan les boutiques Emmaüs et à devenir chacun « ambassadeur du tri ».

Cet évènement devait s’inscrive dans la première « journée du recyclage et du réemploi » prévue le 20 juin 2020, portée pour l’instant par le secteur associatif. Il a vocation à associer les institutions de la Métropole, puis de l’Etat en se déployant peu à peu dans toute la France et en devenant une journée nationale du recyclage et du réemploi.

Activités initiées à la date prévue, suspendues pour cause de Covid 19 et reportées à une date ultérieure

Parmi les partenaires du Pied Nu, qui, mieux que les Compagnons d’Emmaüs savent répondre à cette question ! Les plus pauvres parmi les pauvres donnent une leçon à tout un chacun avec l’exemple de la remise en état et du don de deuxième vie aux objets. Vocation économique en priorité, elle a pour avantage de contribuer au sauvetage de la planète. En cela, les Compagnons d’Emmaüs, acteurs au cœur de la ville, ont beaucoup à nous apprendre et nous montrent le chemin.

Pour valoriser cette approche, le pied Nu a pris le parti de mettre en avant le travail des Compagnons pour leur participation active au sauvetage de la planète, par la collecte, le recyclage et le réemploi des déchets. Cette valorisation passe par des actions de sensibilisation en utilisant des supports culturels et artistiques avec la participation des enfants du Centre-Ville à l’organisation dans les boutiques solidaires des expositions d’objets ramenés à la vie, des animations simultanées dans les quartiers, des mises en scène autour des déchets ou recyclages (vaisselle, mobilier, vêtements, …).

Dans un travail d’interaction entre les boutiques solidaires (Danaïdes et Colbert) et les habitants des quartiers des 1er et 2ème arrondissements de Marseille, il s’agit d’amener les habitants, les écoliers, les membres des associations sociales, sportives, etc., à mettre au premier plan les boutiques Emmaüs et à devenir chacun « ambassadeur du tri ».

Cet événement devait s’inscrive dans la première « journée du recyclage et du réemploi » prévue le 20 juin 2020, portée pour l’instant par le secteur associatif. Il a vocation à associer les institutions de la Métropole, puis de l’Etat en se déployant peu à peu dans toute la France et en devenant une journée nationale du recyclage et du réemploi.

Activités initiées à la date prévue, suspendues pour cause de Covid 19 et reportées à une date ultérieure

 

On est tous le monstre de quelqu’un d’autre

 SAISON 2020 – SPECTACLES ET ANIMATIONS

Animations et conte en direction des colléges

La monstruosité subjugue tout un chacun, mais qui s’interroge sur ce qu’est un monstre, être un monstre, être perçu comme un monstre, ….. Les enfants, les adolescents vivent dans un univers traversé par les monstres, ceux des contes, des dessins animés, des B.D., des monstres mauvais, dangereux qui font peur, mais aussi des monstres gentils aux supers-pouvoirs. Mais le monstre c’est d’abord celui qui est « différent », c’est l’autre, celui qu’on ne comprend pas, qu’on marginalise.

L’objectif de l’animation et du spectacle de contes est de faire accepter la différence, amener les jeunes à changer leur regard sur l’autre, leur permettre de développer la tolérance, acquérir de l’aisance dans les relations avec les autres.

L’activité a été initiée auprès des élèves 19 classes de 6ème  et 1 classe de SEGPA, appartenant à 5 collèges du département des Bouches du Rhône, en collaboration avec les équipes pédagogiques de ces établissements.

L’activité se décompose en deux temps

Les marionnettes sont fabriquées par l’association Trois Ratons-Laveurs (Laprade 16390)

1. Un spectacle de contes sur la thématique des monstres. Les contes choisis « le pauvre paysan et les génies », « les trois oranges » (grands classiques de l’Orient et l’Occident).

2.L’animation (jeux de concentration, d’identification à un monstre, jeu du miroir déformant, ….) : « Si tu étais comme ça, comment tu penserais ? Si tu étais comme ça, et qu’on se moque de toi, quelle réaction tu aurais ? »

Soundiata l’enfant buffle

 SAISON 2020 – SOUNDIATA

Dans un monde contemporain où les repères se diluent, les communautés d’origines étrangères sont confrontées à la difficulté de construire une identité insérable.
L’absence généralisée de connaissance des aspects positifs de leur histoire respective contribue, entre autre, à ce désarroi.
Le courage de surmonter l’infirmité, la différence et l’incapacité, se trouve dans l’exemple historique d’un ancêtre partagé par beaucoup, Soundiata Keita.
L’instauration des droits humains, du respect de soi et des autres, ainsi que du civisme promus par Soundiata Keita au XIIIème siècle en Afrique de l’Ouest, fait partie de cette histoire oubliée et à retrouver.
La démarche du Pied Nu qui vise à aider nos concitoyens d’origine étrangère à se construire positivement sur la base des aspects qualitatifs de leur histoire, est une mission permanente, conduite depuis plus de 30 ans.
L’exemple positif de Soundiata Keita, issu de la culture africaine, est à partager avec tous les autres groupes de la communauté en donnant à chacun et à tous une impulsion positive, qu’il soit ou non leur ancêtre.

Dernières représentations :

MARSEILLE LA BUSSERINE, Comité M’am Ega Agora, le 18 décembre 2019 (une représentation)

BESANCON, dans le cadre de « Lumières d’Afrique », les 8 et 9 novembre 2019 (deux représentations)

MARSEILLE, Ecole Primaire de l’Evéché le mardi 12 novembre 2019 le matin (deux représentations)

CHARLEVILLE MEZIERES, dans le cadre du Festival Mondial de la marionnette, le 21 septembre 2019 (deux représentations)

THONON LES BAINS, Théâtre du Guidou, 29 août 2019

TOGO, dans le cadre du Festival International « Emergence des Talents » du 28 Juillet au 5 AOUT 2019 (une représentation)

ALGERIE en KABYLIE, dans le cadre du « Festival Racont’arts », du 20 au 26 Juillet 2019 (deux représentations)

MARSEILLE, SPIP Prison des Baumettes le 18 JUILLET 2019 (une représentation)

MAROC à MEKNES, à l’Institut Français de Meknès, dans le cadre du « Festival la Cigogne Volubile », Mai 2019   (trois représentations)

Et pour information en 2018

BRUXELLES dans le cadre du Festival des Nouveaux Disparus, le 26 Août 2018 (deux représentations)

PEYROLLES au Camp du Logis, le 3 août 2018 (une représentation)

EVRES EN ARGONNE, les 4 & 5 juin 2018 (3 représentations)

Tournée en MARTINIQUE, dans le cadre de « Tropiques Atrium Scène nationale » de FORT DE FRANCE, du 12 avril au 22 avril 2018 (6 représentations et 6 animations) dans toute la Martinique et un spectacle de conte joué en milieu carcéral au centre pénitentier

MARSEILLE, Atelier des Arts Le 24 mars 2018 (deux représentations)

Calendrier des dates 2020

LYON, Musée des confluences le 4 et 5 mars pour 4 représentations

COTE D’IVOIRE dans le cadre de la nouvelle édition du MASA festival Marché des Arts et Spectacle Africain d’Abidjan le 10 et 11 mars pour 2 représentations

MARSEILLE, Théâtre l’Astronef le 9 et 10 avril pour 4 représentations

(suspendues pour cause de corona virus)

Dossier de présentation