Soundiata l'enfant buffle

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.


Si Adobe Flash Player ne fonctionne pas, cliquez sur un des liens suivant pour visionner notre vidéo :         


SOUNDIATA L'ENFANT BUFFLE


Théâtre d'ombres et de lumières

 

Soundiata, l'enfant lion, l'enfant buffle... Parti de rien, infirme, rampant sur le sol, incapable de marcher, Soundiata s'est levé pour faire valoir la justice, l'égalité et le respect mutuel. Il est celui qui a réussi à réunir dans un même empire, des peuples de différentes cultures et de différentes langues qui s'entretuaient jusque-là.

Sa tolérance a permis pendant tout son règne, la coexistence pacifique de l'Animisme et de l'Islam dans son empire.


Il a aboli l'esclavage qui régnait en maître et décimait les forces vives des populations.

Il a décrété la première déclaration (africaine) des droits humains qui posait l'universalité du respect de la vie humaine, la liberté individuelle et la solidarité.

Il a fait régner la paix dans des pays où tout était chaos et désordre, où le frère tuait le frère, où le fils volait le père, où les ethnies se déchiraient entre elles au nom de Dieu ou d'autres croyances.

Il a fait s'asseoir à la même table les chefs de tribu en guerre et les a réconciliés.

Il a su montrer la voie de la paix, dans son empire pendant près d'un siècle.

Il était un mansa (roi des rois). Son histoire a traversé le temps et ce personnage, dans sa grande sagesse est toujours connu de nos jours, grâce à la tradition orale transmise depuis 700 ans par les griots.

 

Les valeurs qu'il a fondées sont celles qui manquent aujourd'hui à notre société dans la confusion qui caractérise la période actuelle, ainsi qu'à l'esprit de chacun de certains de nos jeunes qui ne savent plus sur quelles valeurs s'appuyer.

Or, nous restons très ignorants de l'histoire d'Afrique. Peu de gens conçoivent même que l'Afrique ait une histoire, tout comme l'Europe et l'Amérique. Encore moins imaginent que cette histoire puisse nous apporter des réponses dans la situation de crise actuelle.

C'est pourtant le cas.

 

Le retour sur l'histoire vise à permettre aux publics touchés d'y trouver des valeurs contemporaines pour faire face positivement à la situation actuelle. Il suffit pour cela de se fonder sur les termes de la Charte des droits humains de Soundiata Keita :

 

Toute vie humaine est une vie.

Tout tort causé à une autre vie exige réparation.

L'esprit de famille et l'importance de l'éducation : Que chacun veille sur son prochain.

Que chacun veille sur la terre de ses pères (...) car tout pays, toute terre qui verrait les hommes disparaître de sa surface connaîtrait le déclin et la désolation.

Bannir la servitude et la famine : La faim n'est pas une bonne chose, l'esclavage non plus.

Le rejet de la guerre.

La liberté d'agir et de parler.

"Tel est le serment du Mandingue à l'adresse des oreilles du monde tout entier. »


A lire, à retenir et à méditer.

 

Soundiata, c'est l'histoire d'un enfant né infirme, mais à qui les devins ont prédit un grand avenir...

Après de multiples péripéties et des combats acharnés, il accomplira la prophétie et deviendra roi des rois.

Ce récit, fidèle à la tradition orale, marqué par des personnages hauts en couleurs, nous invite à découvrir la genèse du grand Empire du Mali et les valeurs sur lesquelles se fonde la Charte des droits humains édictée par Soundiata Keita et desquelles, il apparaît urgent de s'inspirer.

Pour faire voyager petits et grands au cœur de l'histoire de l'Afrique de l'Ouest et dans cette chanson de gestes, le choix de mise en scène est celui du théâtre d'ombres et de lumières sonorisé et bruité, accompagné de musiques de musiciens tels que Toumani Kouyaté et Djeli Sory Kouyate, les grands chantres de la kora et du balafon. .

 

Cette machine à rêves est conçue pour voyager et pour nous faire voyager.

Pour relever ce défi nous nous sommes entourés de professionnels pour créer la magie.

 

  • Marina FERNANDEZ : elle tisse et brode les sons et les musiques. C'est une fée des décors sonores.

  • Alain et Suzanne GUERITTOT : pour la création des personnages et des décors. Visas indispensables pour faire le voyage.

  • Mohamed ADI et Laurence CHANOT : pour faire vivre tous ces personnages,
 ces décors et ces musiques. Ils mettent leurs cœurs et âmes au service du rêve.

  • Françoise SORS : la magicienne de la mise en scène, elle connaît l'alchimie pour fabriquer les images féériques. Marilou MATHIEU : socio-anthropologue, notre marraine qui nous guide et nous éclaire sur l'histoire des peuples africains.

  • René ESCUDIE et Mohamed ADI : leurs modes de transport, l'écriture.

Et toutes les personnes qui ont contribué de près ou de loin, à la naissance de cet enfant buffle.